Comment améliorer son endurance pour la course à pied ?

La course à pied est un sport de choix pour toute personne qui souhaite reprendre une activité physique. L’objectif principal est en général de pouvoir courir à son rythme pendant une trentaine de minutes sans s’arrêter. Cela demande une bonne forme physique, mais aussi une bonne gestion de votre respiration. L’endurance à la course à pied dépend tout d’abord de la forme physique du coureur et ensuite du nombre de séances à effectuer chaque semaine. De nombreuses astuces permettent de développer son endurance à la course à pied.

Avoir recours à un entrainement progressif

Il faut savoir qu’être endurant à la course à pied demande de se fixer des objectifs réalisables suivant votre endurance physique chaque semaine. Alterner son temps de course et de marche est la méthode adéquate pour réhabituer son corps à ce type d’exercice. Il faut être toujours à l’écoute des performances et des limités de son corps.

Courir régulièrement

Améliorer son endurance à la course à pied viendra de manière progressive après plusieurs entraînements continuels. Il est préférable d’avoir des séances d’entraînement courtes, mais qui sont régulières. Avoir un planning de travail tout au long de l’année permettra à votre corps de s’adapter tout doucement aux efforts que vous lui imposerez.

Courir à volonté, mais lentement

Il ne s’agit pas de faire du surplace tout au contraire. Il s’agit d’adopter un rythme de course où vous pouvez parler sans être à bout de souffle. Cette pratique vous permet de développer une endurance progressive à la course à pied.

Courir plus longtemps

Parce que vous aurez appris à courir plus lentement et sans vous essouffler, vous serez à mesure de courir plus longtemps. Afin de développer votre endurance, courir un peu plus longtemps à chaque séance est importante. Notez que pour d’excellents résultats, il faut prévoir en moyenne deux à trois séances chaque semaine.

Hydratez-vous et respectez votre digestion

Être déshydraté même durant de courts instants, réduit considérablement vos capacités et donc votre souffle. Il faut penser à boire de l’eau durant et après vos séances de course à pied. Il ne faut surtout pas entamer une activité physique pendant la digestion. Cela amenuisera vos performances.

Travaillez votre souffle

Insistez beaucoup sur la période d’expiration et si possible l’allonger. Vider vos poumons de tout l’air qu’ils contiennent, vous permettra d’en aspirer encore plus au moment de la prochaine prise d’air. Le souffle est un élément à ne pas prendre à la légère, elle est capitale pour optimiser son endurance à la course à pied. C’est la gestion de votre souffle qui donne le ton à votre exercice physique. Un souffle bien géré vous aide à être moins fatigué et donc à courir plus longtemps avec un rythme soutenu.

Voici un exercice qui vous aidera à bien respirer :

  • Se tenir debout, le dos bien droit, le regard fixé droit devant vous
  • Inspirez longuement par le nez et la bouche
  • Expirez tout doucement par le nez et la bouche tout en rentrant au maximum votre ventre.
  • Inspirez à nouveau en gonflant votre ventre au fur et à mesure de la prise d’air.